13 octobre 2005

Petits plaisirs...simplement.

Ce n’est jamais bien passionnant pour moi d’être en France. Le décalage avec mon île est bien grand et je me sens un peu… beaucoup…étrangère ici. Cette fois ci pourtant, je ne me sens pas mal comme les autres fois, sans doute parce que je sais déjà la date de mon départ.
Ce départ, qui signifie encore une séparation, encore des jours à l’attendre, encore des heures que nous passerons au téléphone pour combler tant bien que mal notre manque de contact réel. Il vaut mieux que je n’y pense pas trop et que je vive l’instant présent, instant délicieux d’ailleurs, ou je me rempli de son amour, je fais des provisions pour « l’hivers ».

Ce matin j’ai eu une belle rencontre, bon ça n’en était pas tout a fait une puisque c’était un contact téléphonique, mais je pense que le plaisir était partagé. J’ai eu le plaisir de parler de avec Pralinette dont j’apprécie le blog. Ces billets sont souvent chargés de sensibilité, d’émotions et de petits bonheurs. J’aime bien sa façon d’aborder la vie, même lorsque celle-ci ne lui offre pas le meilleur. J’aime lire le récit de ses escapades en montagnes, ou encore ses souvenirs d’enfance qui m’amènent à me remémorer les miens, j’aime aussi sa façon d’aborder des sujets parfois futiles mais qui délient bien des « doigts » sur les claviers, si j’en juge par le nombre de commentaires qu’elle reçoit. Bref …..J’aime bien Pralinette !

Et puis il y a aussi le soleil, qui est là depuis mon arrivée, c’est presque un signe de bienvenue. Le temps passe vite, P rentre tous les jours a midi et nous délectons une petite sieste avant qu’il ne reparte pour le bureau, serrés l’un contre l’autre sur notre grand canapé, nous savourons ce moment de tendresse. Le soir nous nous retrouvons à trois, G sa fille est avec nous à plein temps, l’ambiance est sereine, nous nous sentons bien, nous avons dégusté des châtaignes et évoqué les souvenirs d’enfance de P. Demain soir J viendra nous rejoindre, c’est son fils, la petite famille sera au complet pour le week-end. Avec J ce sera aussi des retrouvailles, puisque je ne l’ai pas vu depuis un mois. Tout ce petit monde est bien content et moi aussi. Ils apprécient ma bonne cuisine, et moi le plaisir de cuisiner pour eux. C’est toujours gratifiant pour moi d’avoir leurs compliments sur les plats que je leur sers, et je me régale plus de les voir manger que de manger moi-même. La vie est faite aussi, et souvent même, de petits plaisirs que j’apprécie. Nous respirons le bonheur et ça fait du bien.

1 Comments:

Anonymous Pralinette said...

Oui Océane, le plaisir fut vraiment partagé. J'ai aimé notre conversation, simple, vraie, comme si nous nous connaissions depuis longtemps !
Bises et bonne journée ensoleillée.

vendredi, octobre 14, 2005 3:19:00 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home