07 novembre 2005

Océane...le retour,

Me voilà à Miami, en attente, j'ai encore deux heures à perdre, alors j'ouvre mon ordi pour passer le temps, une première petite surprise m'y attends. Sur mon écran je vois un petit document qui dit : "ouvre moi", j'ouvre, un grand je t'aime en lettres rouges apparaît, un petit mot de mon homme. En ce moment il dors, je pense à lui et j'aimerais lui transmettre mes pensées pour qu'il les reçoive en rêve.
Le voyage a été plus long que prévu, j'ai manqué l'avion de Mia/pty, nous étions parti avec du retard ce matin ce qui retarde mon arrivée de cinq heures. J'arriverai à 23h45, ce qui me fera au total un voyage home to home de 25 heures, je crois que je viens de battre un recors.

J'ai hâte d'être dans mon lit, enfin pas mon lit puisque je vais rester sans doute 2 ou 3 jours en ville et que je rejoindrai mon île mercredi ou jeudi. Mais ma ville c'est déjà chez moi, enfin c'est bizarre, parce qu'en même temps que j'écris chez moi, je me le demande, j'ai fait tellement de va et viens depuis deux ans, que je ne sais plus où est mon chez moi, je suis multi résidences. Tiens il me revient une petite anecdote, un jour J le fils de P m'a dit qu'il disait à l'école qu'il était SDF, il le disait parce qu'à l'époque il vivait la garde alternée. Je pourrais dire aujourd'hui que je suis SDF. Entre mon pays de résidence, la France et bien souvent Miami où vit ma fille, je n'ai pas beaucoup eut le temps ces derniers mois de me fixer réellement quelque part.
Je commence à sentir le sommeil, malheureusement il parait que le vol est complet ce qui me laissera peu de chance pour dormir un peu. Aujourd'hui j'ai cependant eut de la chance, puisqu'au départ de Paris, le charmant Monsieur qui m'a donné ma carte d'embarquement m'a surclassé, ce qui m'a permis de voyager plus à l'aise, mais les heures s'accumulent tout de même et j'ai hâte de me glisser dans les draps.
Il parait que Bush est en visite dans mon pays et que c'est l'effervescent totale, pourvu qu'il parte vite.

Tiens l'annonce de l'embarquement, je vais devoir rentrer on ordi et aborder pour le dernier tronçon. Je reprendrai demain, ce qui me permettra de mettre un peu de chaleur tropicale dans ce billet.

Me voilà enfin arrivée, il est 2 heures du matin ici et déjà 8heures en France, je viens d'avoir mon chéri au téléphone pour le rassurer sur mon voyage. Je vais me coucher, demain j'en dirai plus.

2 Comments:

Anonymous Pralinette said...

Bon retour chez toi, Océane, je t'embrasse.

mardi, novembre 08, 2005 4:36:00 PM  
Blogger Océane Parce que j'aime bien et Josie dans la vraie vie. said...

Merci ma Pralinette, je t'embrasse aussi.

mardi, novembre 08, 2005 8:15:00 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home